SAC Anjou – De fil en aiguille

Nous vous avons présenté, en mai dernier, le cheminement en évaluation de l’équipe du SAC Anjou qui a évalué les effets de l’activité Couture pour mamans.

https://evalpop.com/2017/05/03/le-pouvoir-extraordinaire-dun-groupe-de-couture/

Depuis, l’équipe a terminé son analyse des résultats de l’activité évaluée et poursuit maintenant l’évaluation dans d’autres secteurs de l’organisation. Une démarche intéressante qui a amélioré les façons de faire et a eu des impacts sur les participants, mais aussi sur la réalisation de certaines tâches quotidiennes des membres de l’équipe.

Des résultats probants et surprenants

Il n’y a aucun doute que l’impact de l’évaluation a été plus grand que prévu. L’équipe s’était impliquée dans cette démarche qu’il trouvait a priori intéressante, sans se douter de la portée de leur geste.

« Le processus d’évaluation a apporté une grande fierté aux couturières qui ont participé et a permis de mettre des mots sur les effets de cette activité de couture. Ce projet a eu plus de retombées qu’on s’imaginait et la visibilité autour du projet a été très positive », nous rapporte Isabelle Charlebois, coordonnatrice.

Tout d’abord, le comité s’est interrogé sur le nom de l’atelier : Couture pour les mamans. Ce nom avait été choisi par le groupe initial de mamans, mais la venue d’un homme a amené le comité à redéfinir la clientèle cible de cet atelier. Il a été déterminé que l’atelier serait ouvert à tous. Le nom allait donc changer.

Du point de vue des résultats atteints par l’activité, l’évaluation a permis de faire émerger les apprentissages des participants, pour ensuite permettre à l’équipe de mieux structurer l’activité sur la base d’objectifs spécifiques reliés aux résultats atteints.

SACAnjou2

Étonnamment, le côté économique de l’atelier a été moins important que l’apprentissage de la couture ou les bienfaits de l’aspect social.

L’équipe s’attarde maintenant à définir et à structurer l’activité de couture pour les participants qui reviennent pour une deuxième année. Aussi, on explore la possibilité que cette activité devienne une entreprise d’économie sociale.

On peut dire que l’évaluation a permis à ce groupe de faire des pas de géants dans la dernière année en affinant les objectifs reliés à l’activité et en se donnant des perspectives pour pousser plus loin son action.

Une nouvelle base de données

L’évaluation a aussi permis de réaliser que les présences n’étaient pas prises systématiquement dans plusieurs activités de l’organisation. Une nouvelle base de données a donc été créée par un bénévole pour assurer une meilleure prise des présences dans l’ensemble du SAC Anjou.

« Un bénévole de nos cours d’informatique a créé une base de données ACCESS pour ramasser toutes les informations. Dorénavant, les inscriptions se font directement dans la base de données, les rappels se feront automatiquement par courriel ou par lettre. Les heures de bénévolat sont également entrées dans la base de données ce qui nous fait gagner du temps à la fin de l’année et d’être plus précis dans nos statistiques. Ça nous permet aussi de faire un suivi plus personnalisé auprès des participants, car on voit qui participe à quoi et quand et on peut faire un suivi en cas d’absence prolongée. » Isabelle Charlebois, coordonnatrice 

La pérennisation de l’évaluation

Suite à son expérience en évaluation avec l’activité de couture, l’équipe a décidé d’implanter l’évaluation dans ses trois secteurs d’intervention : aînés, famille et alphabétisation. Les coordonnateurs de chaque secteur ont choisi, avec leur comité consultatif de membres, une activité à évaluer pour la prochaine année. Une formation aura lieu sous peu pour mettre en place le processus d’évaluation et la coordonnatrice formée avec EVALPOP accompagnera chacun des groupes dans leur démarche.

Comme nous l’explique Mme Charlebois, « L’équipe et la direction ont décidé de continuer, car le processus d’évaluation révèle beaucoup de choses et il est ressorti que du positif de cette expérience. C’est donc évident que l’évaluation continuera pour les prochaines années et fera partie des pratiques de l’organisation. D’ailleurs, un questionnaire est maintenant créé systématiquement lorsqu’on débute une activité. »

L’équipe est prête pour un nouveau départ et est impatiente de voir les impacts de cette prochaine expérience en évaluation. Il va s’en dire que l’évaluation a pris une place importante dans cette organisation.

SacAnjou2 - copie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s