Les camps de vacances: Évaluer ensemble pour solidariser nos impacts

Au cours de l’année 2016-2017, à la demande des camps de vacances financés par Centraide du Grand Montréal, le Centre de formation populaire a expérimenté une formule originale dans le cadre du projet ÉvalPOP, en offrant une démarche commune de formation et d’accompagnement en évaluation des effets. En plus d’outiller les camps à faire valoir leurs impacts sur les jeunes, la démarche d’évaluation a permis de consolider les liens entre les camps.

« Quelle aventure fructueuse que d’avoir regroupé les forces vives de notre milieu autour d’un objectif commun misant sur le Pour et Par. Mission impossible n’eut été l’apport extraordinaire du CFP et plus particulièrement de notre conseillère » Pierre G. Cartier, Directeur général de la Corporation de l’Étincelle (St-Henri) – Centre Plein Air l’Étincelle

Les camps de vacances sont extrêmement diversifiés dans leurs façons d’organiser leurs activités et de recevoir les campeurs et campeuses, qu’il s’agisse de jeunes sans leurs parents, de familles ou de personnes défavorisées et vulnérables. Cependant, les camps de vacances se regroupent autour du même objectif d’exercer une influence positive sur le développement et l’épanouissement des campeurs et campeuses. Vivre une expérience en camp de vacances, c’est beaucoup plus que l’accès à des vacances loin de la ville. Il s’agit d’une opportunité pour développer des habiletés essentielles à l’atteinte de son plein potentiel dans un environnement propice et adapté.

L’offre des camps de vacances :

  • Accès à des milieux naturels
  • Activités de loisirs de plein air
  • Saines habitudes de vie
  • Ateliers pédagogiques
  • Vie en communauté
  • Encadrement et animation misant sur le pouvoir d’agir
  • Milieu d’apprentissage et d’expérimentation basé sur les valeurs de respect, valorisation, autonomie, partage, entraide, etc.

 

Une démarche d’évaluation commune

Une seule démarche qui regroupe des organismes avec des missions semblables

Huit camps de vacances ont ainsi mené une démarche commune d’évaluation des effets chez les jeunes de 9 à 12 ans qui ont fréquenté leurs installations durant l’été 2016.

Tout d’abord, les camps ont défini ensemble un seul modèle logique permettant de mieux comprendre les activités proposées et leurs visées. Ce modèle établit une vision commune de leurs actions et des résultats de changement (effets) attendus chez les jeunes.

Pour cette évaluation menée à l’été 2016, les camps ont choisi de mesurer leurs impacts dans les quatre domaines suivants :

Malgré la diversité des contextes et des approches, tous les camps ont utilisé une unique méthodologie de collecte de données (questionnaires et groupes de discussion). Il a fallu identifier un groupe commun de participants, soit les jeunes de 9 à 12 ans. Les outils de collecte étaient donc plus génériques et moins spécifiques de chacun des camps.

 

Des résultats convaincants

L’expérience Camp de vacances: Des impacts significatifs sur le parcours des jeunes!

Cette évaluation a permis de mettre en évidence des effets de l’expérience en camp chez les jeunes dans quatre domaines essentiels à leur développement. D’ailleurs, plusieurs effets sont encore plus notables chez les jeunes qui viennent au camp pour la première fois et chez ceux et celles dont le séjour dure plus longtemps.

Sur le chemin de l’estime de soi, la très grande majorité des jeunes (93%) affirment ressentir un sentiment de fierté en lien avec leurs accomplissements durant le camp: 27% un peu et 66% beaucoup.

Une proportion importante des jeunes (entre 39% et 56%) ont rapporté des améliorations en ce qui concerne leur connaissance de soi et la confiance en leurs capacités, qui sont des éléments essentiels au développement de la confiance en soi. Nos données montrent aussi que la durée du séjour et le fait d’être au camp sans ses parents ont une influence positive sur ces indicateurs.

Il ressort aussi clairement des apprentissages en matière d’habiletés sociales. Une part importante des jeunes (entre 34% et 55%) ont identifié un changement positif dans leurs relations avec les autres jeunes et dans leurs capacités à réaliser des activités en équipe. Les groupes de discussion ont permis de faire ressortir que les jeunes apprennent à aller vers les autres pour demander de l’aide. Il y a une réelle compréhension de l’importance de la force du groupe. Les principales stratégies de résolution de problèmes identifiées par les jeunes sont l’entraide et le fait de se référer aux animateurs. Les jeunes ont aussi évoqué des apprentissages concernant le vivre-ensemble.

Un rapport synthèse présentant les résultats de la démarche d’évaluation a été publié en avril dernier. Nous vous invitons à le consulter ici

« L’ensemble de la démarche a été très enrichissante, les acquis de cette formation me seront très utiles pour les futures évaluations » Linda Voukirakis, ‎Directrice générale de la Colonie Sainte-Jeanne d’Arc

Une démarche à poursuivre

La démarche commune a atteint son objectif de permettre à l’ensemble des huit camps de mieux communiquer leurs résultats et mettre de l’avant leurs impacts. Maintenant, chaque camp devra s’approprier les outils et les adapter à ses besoins futurs, pour utiliser leurs résultats d’évaluation afin d’améliorer leurs pratiques et activités.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s