Les Déjeuners du mercredi, la porte d’entrée d’Halte-Femmes

Depuis 1984, Halte-Femmes Montréal-Nord est un centre de jour permettant aux femmes de s’informer, d’échanger et de cheminer dans un climat de confiance et de confidentialité. Lors des Déjeuners du mercredi, un nouveau thème est abordé chaque semaine. Autour de toasts et de café, les femmes discutent, s’amusent et participent à des ateliers d’éducation populaire.

Dans le cadre d’EVALPOP, l’équipe d’Halte-Femmes a choisi d’évaluer les Déjeuners du mercredi, car elle souhaitait avoir un meilleur portrait des impacts de cette activité qui existe depuis de nombreuses années et qui attire un grand nombre de femmes. Les Déjeuners sont la porte d’entrée d’Halte-Femmes, car l’activité ne requiert aucune inscription et les femmes peuvent arriver à n’importe quel moment de l’année. Cependant, l’équipe souhaitait s’assurer qu’elle apportait une plus-value dans la vie des participantes.

Le processus d’évaluation a permis d’expliciter les effets de l’activité et de démontrer les résultats. « On le savait, on nous le disait, on le sentait, mais c’était difficile de les nommer. On change des vies, mais on n’était pas capable de mettre le doigt sur les changements qu’on apporte, avant de faire une analyse de la situation. » Manuella Francois-Saint-Cyr, coordonnatrice générale

« Avec le groupe de discussion et le questionnaire, on s’est rendu compte que les Déjeuners avaient un impact très positif dans la vie des femmes. C’est une activité importante dans leur semaine. Les conférences et les rencontres ont des effets remarquables tant pour les femmes qui viennent depuis 15-20 ans que sur celles nouvellement arrivées : la confiance en soi, la connaissance de soi et la découverte de nouvelles ressources. » Funmilayo Sonnus, intervenante à l’accueil

Ainsi, même si cela a été un peu déstabilisant au départ, l’évaluation a eu un effet positif sur l’animatrice qui a pris conscience de l’impact de son action sur les femmes qui y participent et de leur attachement au groupe. L’évaluation a aussi donné des informations intéressantes à l’équipe pour permettre l’amélioration de l’activité et pour assurer sa pérennisation.

« On est maintenant capable de chiffrer des choses qui, a priori, je ne pensais pas chiffrables. Faire du quantitatif avec du qualitatif, c’est merveilleux! On peut démontrer qu’on fait beaucoup avec peu. » Manuella Francois-Saint-Cyr, coordonnatrice générale

« L’évaluation nous conforte dans l’idée que les Déjeuners du mercredi font une différence et doivent être maintenus. De plus, nous savons maintenant que leur succès est très lié à la personne qui l’organise depuis 20 ans. Alors, ça nous permet d’anticiper le futur pour que l’activité se poursuive en misant encore davantage sur les impacts à générer dans la vie des participantes. » Manuella Francois-Saint-Cyr, coordonnatrice générale

Avec le temps, l’équipe va développer des outils plus performants et impliquer d’autres personnes pour pérenniser non seulement les activités, mais aussi l’évaluation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s