Le modèle logique de VÉOPOCAS… une stratégie profitable

VÉOPOCAS est un outil pédagogique qui propose aux enfants de 6 à 12 ans en difficulté scolaire six stratégies pour mieux apprendre, tout en s’amusant :

rification
O bservation
P lanification
O rganisation
CA lme
S éparation

Inspiré de l’approche psychoéducative de LA RELANCE Jeunes et Familles, le programme VÉOPOCAS aide l’enfant à mieux se connaître, à identifier ses forces, et consolide la collaboration entre enfant-parent-tuteur afin de soutenir la persévérance jusqu’à la réussite éducative de l’enfant.

Pourquoi évaluer VÉOPOCAS

Du haut de ses deux ans, VÉOPOCAS est un projet pilote très prometteur. Déjà les intervenants y voient des effets importants chez les enfants et les parents qui y participent. L’équipe de La Relance a donc choisi de l’évaluer pour pouvoir démontrer clairement les effets probants sur les jeunes et leur famille.

De plus, la Relance souhaite diffuser VÉOPOCAS pour en faire profiter un plus grand nombre d’enfants. Et justement, celui-ci suscite beaucoup d’intérêt chez d’autres organismes communautaires avec des missions similaires.

Construire le modèle logique

Les membres du comité, Carlos, Élodie et Sarah, se sont ensuite attaqués à la construction du modèle logique. Première étape : définir les rôles des intervenants – parents, enseignants et tuteurs dans la mise en œuvre de l’activité. Pas une mince tâche, si on pense que toutes ces personnes interviennent auprès de l’enfant à différents niveaux. Une fois le travail complété, l’équipe a, suite à un groupe de discussion, fait la liste des effets observés chez les enfants, mais aussi chez les intervenants.

La liste était très longue, car les effets observés grâce à VÉOPOCAS sont grands : amélioration des notes, de la sociabilité et du comportement, meilleure confiance en soi et en l’avenir, sentiment d’augmenter son pouvoir d’agir… Il a fallu réfléchir longuement.

« C’était comme une boucle sans fin. Au début, il y avait une forêt d’éléments, puis après des dialogues, des questionnements, des réflexions, nous sommes arrivés à choisir, à lâcher prise et à enlever les mots qui contaminaient l’essence de ce qu’on souhaite faire. On a donc réussi à identifier ce qu’on voulait vraiment travailler à court, à moyen et à long terme avec les enfants. » Carlos Alfonso Angel, intervenant du Programme au soutien scolaire (PSS)

« Un des défis dans le processus a été de choisir les mots pour exprimer le but ultime du projet qui, en soi, est hors de notre simple portée, mais qui motive toutes nos actions. Cette difficulté a été causée par la grande quantité d’effets sur l’enfant, mais aussi par le rayonnement de ceux-ci sur les parents, les tuteurs et les enseignants à court, mais aussi à plus long terme. Finalement, nous nous sommes arrêtés sur : RÉUSSITE ÉDUCATIVE GLOBALE DE L’ENFANT. » Sarah Richer, responsable des communications et soutien au financement

Visualiser le modèle logique

Une fois le modèle logique assez bien défini, les trois compères ont eu envie de lui donner une couleur VÉOPOCAS. Ils ont donc repris la planche de jeu de l’activité et y ont apposé le modèle logique. Le résultat est flamboyant et vraiment parlant. D’une part, on suit le serpentin du jeu qui démontre le cheminement des apprentissages, puis d’autre part, il y a la ligne du temps qui se lit de gauche à droite : le rôle des intervenants à gauche et les résultats à droite. Aussi, chaque intervenant peut repérer ses actions par une couleur : beige pour le jeune, rouge pour le parent, jaune pour le tuteur et vert pour le coordonnateur.

modele-logique-final_24-fev-2017

Tracer la voie de Véopocas

L’équipe poursuit son petit bonhomme de chemin dans le processus d’évaluation. Carlos, Élodie et Sarah travaillent actuellement sur les outils d’évaluation, mais déjà les échanges et la réflexion ont porté fruit et certaines stratégies seront retenues pour l’implantation de l’activité l’an prochain.

« L’évaluation nous permet d’identifier plus clairement les effets, de cibler nos intentions et d’ajuster notre vocabulaire. Elle vient confirmer notre intuition : le programme a une réelle valeur et apporte des effets importants. C’est un levier très intéressant. » Sarah

« La remise en question aurait pu être catastrophique, mais ce n’est pas le cas. L’esprit du projet reste collé à la démarche pédagogique de la Relance, et l’évaluation nous permet de confirmer notre processus. » Carlos

D’autres organismes expérimentent déjà VÉOPOCAS dans leur milieu, et l’équipe de la Relance anticipe déjà le jour où le programme sera disponible sur l’Internet. Si les effets de l’atelier VEOPOCAS sont à la hauteur de cette équipe engagée et créative, un grand nombre d’enfants vivront une belle réussite scolaire!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s