Retour sur le séminaire « Regards sur les pratiques en sécurité alimentaire » : Favoriser l’accès à une alimentation saine et diversifiée, oui, mais pas que !

Plus de 15% de la population montréalaise vit l’insécurité alimentaire.

En réponse à cet enjeu, de nombreuses pratiques sont développées par les organismes communautaires de la métropole qui ont à cœur la sécurité alimentaire des individus et le mieux-être des communautés. Dépannage alimentaire, cuisines et jardins collectifs, popotes roulantes, restaurants et épiceries communautaires et plus encore. Quels sont leurs impacts dans la communauté ?

C’est dans ce contexte que le 26 novembre 2015, le Centre de formation populaire (CFP) organisait un séminaire : L’Évalpop on en fait, les changements on en parle : Regard sur les pratiques en sécurité alimentaire. Pour l’occasion, plus d’une centaine d’acteurs du milieu communautaire, engagés sur la question de la sécurité alimentaire, se sont réunis dans le cadre chaleureux du Café l’Artère à Parc-extension.

Au menu ? Réflexion et échanges de pratiques autour de leur démarche d’évaluation des impacts de leurs actions en sécurité alimentaire.

Une mosaïque de pratiques et …de résultats !

Des organismes communautaires se sont dévoilés et sont venus animer des ateliers pour  témoigner de leurs pratiques d’évaluation et des impacts que ces pratiques leur avait permis de constater.

Si l’importance d’améliorer l’accès des populations à une nourriture saine et diversifiée est au cœur des interventions en sécurité alimentaire, nous avons pu constater que celles-ci vont plus loin.

Les cuisines collectives offrent la possibilité à leurs participants de faire de nouveaux apprentissages, de découvrir de nouvelles cultures, de développer leur esprit critique en tant que consommateur et citoyen, d’améliorer l’alimentation des familles tout en leur permettant d’économiser et de mieux gérer leur budget. Ce type d’activité permet, à terme, d’améliorer leur santé physique, mais aussi psychologique. En effet, le fait de ne plus vivre un stress lié à l’alimentation est souvent nommé dans les processus d’évaluation. Finalement, les cuisines ont un impact sur la collectivité dans son ensemble en favorisant l’ouverture à l’autre et la solidarité. Il n’est pas rare de voir de nouveaux projets émerger des cuisines, tel que des jardins collectifs ou des échanges de vêtements

De la même façon, les épiceries solidaires ou les activités de dépannage alimentaire, vont au-delà, dans leurs actions, qu’un meilleur accès à une alimentation saine et diversifiée : les organismes offrant ce type d’activité permettent aux  personnes desservies, d’être sensibilisées aux principes de base d’une bonne alimentation, de découvrir de nouveaux produits, particulièrement des fruits et légumes, de briser leur isolement social, mais aussi d’avoir accès à d’autres ressources de la communauté.

De leur côté, les jardins collectifs permettent à leurs participants de développer de nouvelles connaissances et compétences en jardinage et en saine alimentation, ils leur permettent également d’améliorer leur alimentation tout en soulageant leur budget, mais aussi de développer une plus grande entraide et conscience environnementale.

L’ensemble de ces témoignages a permis aux participants du séminaire de contribuer à l’élaboration d’une grande fresque murale illustrant la mosaïque de changements individuels et collectifs que permettent quotidiennement l’action des organismes communautaires.

Evalpop en action : La foire aux outils

D’autres organismes sont venus présenter au cours de la journée, de façon concrète, les outils et méthodes d’évaluation mise en place dans leur organisation. Une  foire aux outils d’évaluation a permis aux participants, d’explorer différents types d’outils utilisés, allant du classique questionnaire d’évaluation, à la chasse au trésor évaluative, en passant par le carnet de bord, les capsules-vidéo ou encore, par exemple, la trame sonore réalisée par Mélanie Binette pour le Chic Resto Pop :

Le CFP réfléchit actuellement à la meilleure façon de mettre à disposition des organismes les outils d’évaluation développés.  Nous vous donnerons des nouvelles sous peu !

Un immense merci aux 9 organismes qui se sont engagés et investis dans la préparation et la tenue de ce séminaire :

Mon Resto Saint-Michel

La corne d’abondance

Bouffe Action de Rosemont

Carrefour Alimentaire Centre-sud

Centre des femmes du Haut-Richelieu

Maison d’entraide St-Paul & Émard

Carrefour des femmes d’Anjou

Restaurant communautaire Chic Resto Pop

Escale Famille le Triolet

Merci aux 100 participants qui en ont fait la richesse !

Photo 15-11-26 15 51 09

 

Crédits photos :

Image à la une : Jérémie Wach-Chastel (www.jwc-photos.com)

Photos du billet : le CFP

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s