L’évaluation vue par … Accès bénévolat

Accès Bénévolat a entrepris une démarche d’évaluation des résultats pour comprendre et améliorer le taux d’engagement des aspirants bénévoles référés aux organisations membres et ainsi bonifier l’impact social de l’engagement bénévole. Compte-rendu d’un travail riche d’apprentissages.

Les bénévoles rayonnent. Votre cause aussi !

Né en 1974, le Service bénévole de l’Est est devenu Accès Bénévolat en 2011. Depuis plus de 40 ans, l’organisme promeut l’action bénévole et communautaire dans l’est de Montréal. « Nous mettons en relation près de 3000 bénévoles et plus de 300 organisations à vocation sociale et/ou humanitaire » avance Isabelle Burcheri, responsable des communications chez Accès Bénévolat. «Concrètement, nous offrons un service d’orientation personnalisé à toute personne qui entreprend une démarche de bénévolat. De plus, nous recommandons des bénévoles à nos organisations membres et promouvons leurs activités. Nous leur fournissons également du soutien-conseil et de la formation. Enfin, nous offrons un service d’accompagnement aux rendez-vous médicaux aux adultes démunis en perte d’autonomie».

nouveau

L’objectif de la démarche

En 2014, soucieuse d’améliorer le taux d’engagement des bénévoles référés aux organisations membres, l’équipe d’Accès Bénévolat a fait appel au Centre de formation populaire (le CFP) afin d’entreprendre une démarche d’évaluation. « En 2014, le taux d’engagement était de 30% » précise la responsable des communications. «L’objectif de l’évaluation n’était pas d’évaluer les aspirants bénévoles, les bénévoles et les organisations membres, mais bien d’identifier les actions qu’Accès Bénévolat pourrait mener afin d’améliorer l’appariement entre les aspirants bénévoles et les organisations membres ». L’organisation se dotait ainsi d’outils permettant, dans un premier temps, de bonifier les retombées sociales de ses services pour, dans un deuxième temps, proposer un cadre d’engagement bénévole structuré et stimulant. Celui-ci sera destiné aussi bien aux citoyens désireux d’offrir leur temps et leurs compétences organisations à vocation sociale et/ou humanitaire désireuses de bénéficier de la contribution de ces citoyens mobilisés.

L’organisation se dotait ainsi d’outils permettant, dans un premier temps, de bonifier les retombées sociales de ses services pour, dans un deuxième temps, proposer un cadre d’engagement bénévole structuré et stimulant.

La façon d’évaluer

Pour réaliser cette démarche, Accès Bénévolat, accompagné par le CFP s’est doté d’outils, de pratiques et d’une méthodologie rigoureuse. L’organisme a choisi comme échantillon d’une part, les aspirants bénévoles référés (713) aux organisations membres, pour du bénévolat sur une base régulière, entre le 1er avril 2013 et le 31 mai 2014, et les membres (185) vers lesquels ils ont été référés. Le taux de réponse des questionnaires a été de 16,5%, soit 118 personnes, pour les aspirants bénévoles et de 50,3%, soit 93 personnes, pour les organisations membres. Par ailleurs, Accès Bénévolat a tenu quatre groupes de discussion : douze aspirants bénévoles et bénévoles y ont participé ainsi que dix-huit membres. Place à l’échange !

Aperçu des résultats, 1er round : un engagement bénévole aux contours flous

Tout d’abord, concernant les aspirants bénévoles et les bénévoles, Accès Bénévolat a pu constater que la définition complète du bénévolat est connue par 62% des répondants. Aussi, tous les participants des groupe de discussion s’attendaient à trouver du bénévolat dans leur domaine d’études, et ce peu importe leur domaine (exemples : ingénierie, pharmaceutique), que leurs études soient terminées ou non. En outre, certains ignoraient qu’ils devaient démontrer qu’ils possédaient les compétences requises lors d’une entrevue de sélection. Près de 20% croyaient qu’ils seraient acceptés comme bénévole, peu importe la tâche choisie. « Ils méconnaissaient bien souvent le processus pour devenir bénévole » souligne Isabelle Burcheri.

Outre cette méconnaissance du processus pour devenir bénévole, ils sont peu nombreux à connaître les milieux à la recherche de bénévoles, soient les organismes communautaires et les établissements. « Ceux et celles qui sont prêts à s’engager font souvent le choix d’un poste bénévole en fonction d’eux-mêmes avant tout, puisqu’ils méconnaissent les milieux à la recherche de bénévoles et les exigences du bénévolat » précise la responsable des communications. «Ce choix repose sur leur disponibilité (53%) et leurs préférences de poste (52%). Seulement 33% d’entre eux tiennent compte de leurs capacités et compétences».

Outre cette méconnaissance du processus pour devenir bénévole, ils sont peu nombreux à connaître les milieux à la recherche de bénévoles, soient les organismes communautaires et les établissements.

Aperçu des résultats, 2ème round : satisfaction, mais place à l’amélioration

Du côté des attentes des aspirants bénévoles et des bénévoles envers l’organisation, la démarche s’est avérée également enrichissante. Ainsi, si une majorité (79%) est satisfaite des références reçues par Accès Bénévolat, il y a toutefois place à l’amélioration. « Ils s’attendent à recevoir de l’information sur le fonctionnement d’Accès Bénévolat et sur le bénévolat. Ils veulent mieux connaître l’organisation vers laquelle ils sont référés pour y devenir bénévole, notamment l’ensemble des activités bénévoles possibles pour une même organisation » souligne Isabelle Burcheri.

Concernant, l’accompagnement, l’encadrement et la reconnaissance mis en place par l’équipe d’Accès Bénévolat, la satisfaction domine également du côté des bénévoles et aspirants bénévoles en matière de services fournis par l’organisation. Cependant, certains répondants jugent l’information insuffisante (53%), la formation insuffisante (81%) ou la supervision insuffisante (79%). Certains (6%) ne savent pas comment réaliser leur mandat ou exécuter leur tâche. Par ailleurs, ils associent les activités de groupe et les opportunités de créer des liens avec les autres bénévoles, les salariés et même avec la direction comme des éléments qui favorisent leur intégration en tant que nouveau bénévole. Les efforts déployés par les organisations à ce sujet sont vécus comme des éléments de reconnaissance. Ils s’attendent aussi à recevoir de la reconnaissance pour leur apport en tant que bénévole.

Par ailleurs, ils associent les activités de groupe et les opportunités de créer des liens avec les autres bénévoles, les salariés et même avec la direction comme des éléments qui favorisent leur intégration en tant que nouveau bénévole.

Aperçu des résultats, 3ème round : engagement bénévole oui, mais idéalement doublé d’une adhésion à la philosophie et aux valeurs de l’organisation

Concernant les organisations membres à l’égard d’Accès Bénévolat, celles-ci s’attendent à ce que l’organisme réfère des aspirants bénévoles qui possèdent certes les capacités requises mais aussi qui connaissent et adhèrent à leur philosophie, leur approche. Elles aimeraient aussi connaître les raisons pour lesquelles certaines offres de bénévolat sont écartées par les aspirants bénévoles. Plus globalement, elles espèrent que les aspirants bénévoles qui leur sont référés deviennent plus souvent bénévoles.

Et après ?

Fort de cette démarche, le Comité Évaluation a émis un certain nombre de recommandations afin d’assurer une augmentation du taux d’engagement des aspirants bénévoles organisations membres. Parmi celles-ci, il appartient à Accès Bénévolat d’informer et d’offrir une formation afin de rendre les aspirants bénévoles davantage conscients des exigences du bénévolat. Il s’agit également de conscientiser davantage les aspirants bénévoles à l’arrimage entre leurs préférences et leurs capacités lors du choix du poste bénévole. Enfin, des liens sont à établir entre ces recommandations à la planification stratégique 2016-2021 d’Accès Bénévolat. « Accès Bénévolat travaille déjà à la mise en application de plusieurs recommandations. En particulier, nous avons beaucoup travaillé ce printemps à développer un sentiment d’appartenance : lancement de notre blogue, redynamisation de notre page Facebook, campagne Défi 1000 K pour Accès Bénévolat, le tout « par et pour » des bénévoles et des organismes. Toutes ces expériences sont stimulantes et, nous l’espérons, porteront leurs fruits! » conclut Isabelle Burcheri.

« Accès Bénévolat travaille déjà à la mise en application de plusieurs recommandations. En particulier, nous avons beaucoup travaillé ce printemps à développer un sentiment d’appartenance » Isabelle Burcheri

 

Quelques photos de la 33ème Assemblée générale d’Accès Bénévolat. L’évènement aura été l’occasion de présenter les résultats de la démarche d’évaluation. (c) Accès Bénévolat

Publicités

2 réponses

  1. La «gestion» des bénévoles s’inscrit dans quelques chose de plus grand: la culture de l’organisme. Celle-ci doit être susceptible de favoriser la mise en place et le maintien d’une gestion des forces bénévoles humaine et valorisante. Quelques principes devraient s’y trouver dont une culture d’ouverture et d’écoute qui valorise la communication, en donnant vie à des structures qui encouragent le dialogue et créent de l’espace pour la conversation. C’est aussi une culture qui reconnaît ouvertement la valeur de l’expérience et de l’apprentissage, en offrant le droit à l’erreur et à l’expérimentation. Ce faisant, l’organisation ne se concentre pas uniquement sur les résultats. Elle valorise aussi les processus et tient donc compte des relations humaines, du sentiment d’appartenance et du plaisir de ses membres. Ainsi, l’organisation développe sa propre capacité d’adaptation et d’innovation. De plus, une organisation qui est ouverte à être transformée par la présence et l’implication de bénévoles leur offre l’opportunité d’être des agents de transformation qui apprennent, contribuent et évoluent en son sein.
    En fait, la mise en place d’une culture d’organisme qui encourage la pleine participation de ses bénévoles repose sur des choix conscients quant aux valeurs et aux principes incarnés au quotidien. Nous gagnons à les communiquer clairement, autant à l’interne qu’à l’externe. C’est à travers la tenue d’un tel discours que nous contribuerons à faire évoluer les perceptions qui entourent l’action bénévole.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s